Installation de traitement des déchets ultimes

Les installations de traitement

Le SIDEC exploite une installation mécano-biologique (MBA) pour le prétraitement des déchets. Le principe de fonctionnement de cette installation réside dans la séparation des matières énergétiquement et matériellement valorisables contenues dans les déchets ménagers et encombrants ainsi que dans la stabilisation biologique des déchets ultimes avant leur mise en décharge.

Les étapes principales du procédé

(Veuillez cliquer sur les boutons de 1 à 6 pour découvrir les différentes étapes)

Etape 1

Les déchets sont livrés au hall d’acceptation de l’installation mécanique. Un premier tri y est effectué, et les déchets incommodes et problématiques pour le traitement ultérieur sont séparés. Les déchets restants, environ 98% de la quantité initiale, sont broyés.

Etape 2

Ces déchets broyés arrivent au cribleur par convoyeurs. Tout ce qui ne tombe pas par les trous du cribleur est conditionné  dans des conteneurs-presse. Ce sont essentiellement des déchets plastiques non appropriés à une mise en décharge, mais qui possèdent un pouvoir calorifique élevé. ¼ des déchets acceptés au Fridhaff sont ainsi soumis à une valorisation énergétique dans une installation d’incinération.

Etape 3

Les 73% de déchets restants, tombés dans les trous du cribleur et donc désignés comme fraction fine, passent par un séparateur électromagnétique. La majeure partie des déchets ferreux est ainsi retirée.

Etape 4

Les déchets arrivent ensuite au tambour homogénéisateur où du lixiviat en provenance de la décharge leur est mélangé en préparation du traitement biologique. Une teneur en eau optimale est importante pour le processus biologique ultérieur.

Etape 5

Ces déchets sont ensuite acheminés par un système de transport automatique vers l’installation biologique, où des microorganismes alimentés de lixiviat et d’air décomposent les éléments organiques de la fraction fine. La décomposition des éléments carboniques et l’évaporation du lixiviat entraînent une réduction du poids, respectivement du volume, des déchets traités.

Etape 6

Toutes les 2 semaines, les déchets sont transposés afin d’obtenir, au bout de 6 semaines, une matière organique largement décomposée. Le processus de traitement, qui a réduit à ce stade les déchets à 50% de leur quantité initiale, prépare et favorise le compactage des déchets et par conséquent l’exploitation optimale de la capacité résiduelle de la décharge.


Le procédé en chiffres

Quantité de déchets traitée par an +/- 40.000 t
Quantité en lixiviat traitée  > 12.000 m3
Nombre d’employés :  7
Année de mise en exploitation 2007
Coûts d’investissement  35.000.000 €

Localisation et horaires d’ouverture

Samedi et Dimanche : fermé
Lundi à Vendredi : 08.30-12.00 et 13.00-16.30 hrs

Contact : 80.89.83.1
Localisation : Fridhaff  L-9378 Diekirch